html templates

L'Analyse Transactionnelle

Eric Berne (1910-1970)

"Il vaut mieux se faire détester pour ce que l’on est, que se faire aimer pour ce que l’on est pas"

Qu’est-ce que l’analyse transactionnelle ?


Une méthode qui étudie les échanges, la communication entre les individus.

Une approche qui permet de prendre conscience de ses propres fonctionnements, de les comprendre et de les améliorer.

Une théorie basée sur l’égalité dans la relation : « Tous ont la même valeur. » Elle présente des outils simples à mettre en œuvre pour adopter de nouveaux comportements et être actif dans la résolution de difficultés quotidiennes.


A quoi sert-elle ?


A améliorer son quotidien tant dans la vie privée que professionnelle.

A résoudre des conflits ou des relations devenues difficiles.

A vivre en meilleure harmonie avec les autres et avec soi-même.

A se responsabiliser dans sa vie, dans ses choix, dans ce que l’on vit.


A qui est-elle destinée ?


A chacune et chacun d’entre vous désireux d’améliorer son quotidien.

A toute personne aspirant à gérer des conflits d’ordre privé ou professionnel.

Aux femmes et aux hommes ayant envie de grandir, d’augmenter leur confiance en soi, d’oser ressentir et exprimer leurs sentiments.

L’analyse transactionnelle est donc destinée à tous ceux qui souhaitent avancer vers l’autonomie et le mieux-être.


D’ où vient-elle ?


Eric Berne, neuropsychiatre américain, a développé cette théorie dans les années 50 et a élaboré cette nouvelle grille de lecture des comportements. Depuis les années 75, l’analyse transactionnelle a été introduite en Europe. Elle est en progression continue et d’utilité dans les entreprises, dans le domaine de l’éducation ou de la psychothérapie.

Mais qui  parle en moi ?
Selon Eric Berne, les trois États du Moi sont à la base de notre personnalité et constituent notre structure :
1. L’état du Moi PARENT
2. L’état du Moi ADULTE  
3. L’état du Moi ENFANT

Ils sont présents en nous depuis notre naissance, varient et évoluent tout au long de notre vie.

Connaître ses trois états du moi permet de mieux comprendre nos comportements, nos décisions, nos blessures, et l’usage parfois inadapté d’un état du moi dans une relation.

Les 3 états du MOI

P

Parent

Deux facettes :
Parent Nourricier et Parent Normatif
Le Parent Nourricier protège, nourrit, réconforte, donne des permissions. Le Parent Nourricier devient Parent Sauveur lorsqu’il est dans la surprotection, l’étouffement.
Le Parent Normatif est le garant de la loi et de l’ordre. Il est le détenteur de nos valeurs, des expériences, des normes. Il devient Parent Critique lorsqu’il juge sans cesse, est critique et autoritaire. Il est le dépositaire de notre orgueil.
P contient les modèles d’autorité reçus pendant notre enfance : père, mère, profs. Notre éthique, nos interdits, nos permissions.

A

Adulte

Il contient les modèles d’actions et de décision.
Il est neutre, objectif et raisonné.
Nos décisions opérationnelles, nos automatismes.
Une relation d’adulte à adulte est égalitaire et permet de rétablir l’équilbre dans la relation.
L’état du moi Adulte se modifie au fil de nos expériences jusqu’en fin de vie.

E

Enfant

Trois facettes :
Enfant Soumis, Enfant Rebelle, Enfant libre
L’enfant soumis : est la partie sage et obéissante qui suit les règles. Capacité d’écoute. Trop dans l’enfant soumis donne un manque d’assertivité, difficulté de prendre sa place et mettre des limites.
L’enfant rebelle : s’oppose systématiquement aux règles, manque d’écoute. Il restreint ses choix et ses possibilités d’action. Par contre, très utile pour sortir de situations difficiles.
L’enfant libre : expression de la créativité, de l’imagination, du plaisir, de la spontanéité et l’authenticité. Il permet d’exprimer nos émotions, nos sensations, notre intuition.

Le triangle de Karpman

Ce nom a été donné par Stephen Karpman, psychologue américain pour décrire ce jeu psychologique que Karpman considère comme une pièce de théâtre dramatique. 

Les personnes trouvent des intérêts dans ce jeu psychologique et perçoivent la réalité de la situation de façon biaisée et se comportent comme des acteurs dans une pièce dramatique. Une explication ici.