simple web maker

LA SOPHROLOGIE
PSYCHO COMPORTEMENTALE

définition et orientation...

La sophrologie psycho-comportementale est née d’un choix de voir la sophrologie comme une méthode, qui, mise au service d’un objectif, devient un allié efficace.


Les praticiens de ce courant sont conscients que la sophrologie représente un véritable chemin initiatique pour son créateur, mais que la demande en cabinet ne s’inscrit pas toujours dans un tel challenge.


Le courant psycho-comportemental s’inspire donc d’autres méthodes pour compléter et adapter la sophrologie à la demande d’un certain public



. Il s’appuie sur :

• Le coaching pour l’orientation solution, la détermination d’objectif, et la méthodologie

La Programmation Neurolinguistique pour certaines techniques de communication afin d’affiner les techniques d’entretien

L’Approche Centrée sur la Personne pour le savoir être du praticien et la relation praticien/client

• L’hypnose pour certaines actions qui pourront favoriser l’accès au lâcher-prise ou contourner les résistances de la personne.

Les premières séances vont permettre d’apprendre à se détendre et à se libérer de certaines raideurs physiques et de certaines tensions mentales ce qui va avoir un impact 



sur l’affect en créant un apaisement émotionnel.

La détente profonde vécue en sophrologie permet d’accéder à un niveau de conscience entre la veille et le sommeil qui ouvre les portes de la conscience et en renforce les structures.

Il devient alors facile de se déconditionner de certains schémas invalidants et récurrents et de se reprogrammer positivement.

La vision de la réalité devient plus objective et la personne peut se repositionner par rapport à sa situation et progressivement modifier son comportement pour qu’il soit plus adapté à son objectif.

Bien entendu, les sophrologues du courant psycho-comportemental utilisent les techniques de sophrologie, que celles-ci soient passives ou dynamiques. Se basant sur les 4 piliers de la sophrologie, ils se les appliquent.

Le schéma corporel

 Le praticien a une bonne intégration de son schéma corporel et conscience de son langage non verbal afin d’éviter l’incongruence.
Le schéma corporel est la représentation que nous avons de nous-même, de notre enveloppe physique, mais aussi de nos sensations, de nos émotions, de nos valeurs…

Développer la réalité objective

Pour vivre davantage dans la situation présente, là où nous nous trouvons, s'adapter ainsi de façon plus adéquate aux différentes situations et mieux satisfaire l'expression de nos propres besoins.
Ainsi, en sophrologie, l'objectif est avant tout de renforcer les structures positives que nous avons tous en nous, en nous appuyant sur les sensations corporelles. 

Renforcer l'action positive

Toute action positive dirigée vers notre corps ou vers notre mental à une répercussion positive sur notre être tout entier.
L'activation répétée du positif provoque un "effet boule de neige" sur toute la personne.

Principe d'adaptation

Le praticien sait personnaliser sa prise en charge en fonction des besoins et de la sensibilité de son client afin de respecter le principe d’adaptabilité (lui-même flexible, il encourage son client à le devenir un peu plus)
il s'agit bien pour le sophrologue de s'adapter, non d'adapter son ou ses clients à la méthode.