simple web maker

RELAXATION DYNAMIQUE

d'après Alfonso CAYCEDO

Qu’est-ce que la Relaxation Dynamique ?


 A son retour d’Orient, Alphonso CAYCEDO crée, la Relaxation Dynamique issue de techniques orientales adaptées à la culture occidentale en enlevant tout aspect religieux.


Il s’agit de mouvements lents, stimulant le corps et l’esprit, rythmés de respirations et de pauses avec perception du vécu en fin de pratique. La Relaxation Dynamique se pratique debout ou assis généralement en groupe. Toutefois quelques exercices de mouvements spécifiques peuvent être pratiqués en thérapie individuelle..


Les relaxations dynamiques (R.D.) sont pratiquées debout et assis sur une chaise. 


Elles constituent la méthode privilégiée en groupe et représente l'un des piliers de la sophrologie.

Elles regroupent plusieurs techniques codifiées de manière très précises dans des objectifs à long terme.


les Relaxations Dynamiques sont l'essentiel de la sophrologie. Elles permettent de dynamiser la conscience.


Mon utilisation de la Relaxation Dynamique (RD) :

Je considére les relaxations dynamiques comme une série d’exercices complémentaires permettant d’accentuer l’état de relaxation, et surtout, comme des techniques utilisables pour libérer les blocages physiques, permettant d’amener progressivement en état sophro-liminal, les personnes peu réceptives à la sophronisation passive, par exemple.


Elles peuvent également être proposées après une sophronisation de base dans un objectif bien précis qui sera alors complémentaire aux activations intra-sophroniques, afin de permettre au client d’être plus réceptif aux messages du corps.


  • Je porterai ainsi une définition sur les Relaxations dynamiques comme :

Méthode qui regroupe des techniques de relaxations physiques en synchronisation avec la respiration (étirements, mouvements doux, succession de gestes lents, effectués de façon consciente) et des exercices de concentration, qui s’inscrivent dans une approche psycho-corporelle.

On parle de Relaxation Dynamique car c’est une relaxation effectuée en toute conscience, de façon « active » au sens : être pleinement présent dans notre relaxation, en être acteur.

Relaxations Dynamiques Caycedienne

Les 4 degrès

Les R.D.C utilisent comme base d'activation intra-sophronique quelques méthodes psychophysiques orientales minutieusement sélectionnées. Cette relaxation dynamique comprend 4 degrés, chacun d'eux comprenant un entraînement en groupe ou en individuel. Chaque degré de relaxation dynamique peut être employé d'une manière indépendante par le sophrologue, mais il est cependant préférable que la personne qui s'entraîne, s'il n'existe pas de contre-indication, suive la méthode dans l'ordre où elle a été conçue.

Les R.D.C se pratiquent au niveau sophro-liminal.

Relaxation dynamique du 1er degré : Mise en mouvement et stimulation corporelle (Vivance du corps)

Cette technique réalise une approche sophrologique de techniques de raja-yoga, et est divisée en deux parties. Dans la première, des exercices respiratoires puissants sont utilisés dans l’ici et maintenant. Dans la seconde partie, le sujet fixe son attention sur un objet naturel pendant toute la séance. Il s’agit d’une méditation sur un objet naturel extérieur au corps dans lequel on projette progressivement sa conscience.

En R.D.C. 1er degré, on utilise en parallèle toutes les techniques du présent (« techniques de présentation »): il s’agit de vivre l’instant présent ici et maintenant avec tout ce qu’il contient de positif avant de pouvoir se projeter dans le futur. Voici ces techniques : sophro-respiration-synchronique, sophro-présence du positif (laisser venir une image positive du jour par exemple et inspirer le bien-être ressenti), sophro-attention et sophro-concentration (laisser venir un objet neutre et l’observer en détail), la sophro-substituion-sensorielle.


Relaxation dynamique du 2e degré (Vivance de la pensée) : être à l’écoute des phénomènes affectifs et émotionnels et de nos perceptions.

Une fois acquise l’intégration de la corporalité par la R.D.C 1, on y développe ici également la prise de conscience de la spatialité : la faculté de pouvoir se visualiser de l’extérieur et de l’intérieur va permettre au sujet de se rendre indépendant et autonome du regard de l’Autre, et le conduire vers l’autonomie, l’authenticité. La R.D.C 2ème degré permet une certaine prise de recul, utile dans certaines situations, et ouvrir à un nouveau regard. La R.D.C 2ème degré est une méthode concentrative : elle réalise une approche sophrologique de techniques bouddhistes tibétaines. Elle permet de mettre en avant la notion de conscience enveloppante. La majorité des exercices, à l’exception du premier, se font assis sur une chaise.

C’est dans ce 2ème degré que la méthode caycédienne fait également intervenir toutes les techniques de visualisations du futur : sophro-acceptation-progressive, sophro-correction-sérielle, sophro-programmation-future (se visualiser longtemps après un évènement réussi et le raconter à une personne dans ses détails et ressources mises en jeu), sophro-stimulation projective( =sophro-respiration synchrone sur des mouvements de tension-détente et sur lesquelles on y ajoute la projection vers le futur, un examen par exemple…)


Relaxation dynamique du 3e degré

Méthode contemplative : réalise une approche sophrologique de techniques issues de la médiation zen japonaise. Rencontre du corps et de l’esprit de façon réflexive.

Ici Caycédo fait intervenir toutes les techniques de prétérisation comme la sophro-mnésie, afin d’intégrer tous les éléments du passé dans le présent : les reconsidérer avec un regard nouveau.


Relaxation dynamique du 4e degré

Méthode méditative : elle est une synthèse des trois premiers degrés. Cette pratique relativement longue ne peut se faire sans que l’on ait assimilé au préalable les autres degrés de la Relaxation dynamique.

Dans ce 4ème degré il s’agit de faire vivre les valeurs fondamentales de l’humanité et également ses valeurs personnelles qui reposent sur des croyances

Les trois degrés constituent une méthode structurée et permettent à la personne qui s'entraîne de prendre « contact directement avec son univers intérieur »